l\'indigné

Faites vous toujours confiances a vos dirigeants??!!

Il ne faut pas compter sur ceux qui ont créé les problèmes pour les résoudre. (Albert Einstein)
 
 

L'idéologie néolibérale : "Toute idéologie comprend un moment théorique (elle est un discours cohérent à tendance totalisante), un moment pratique ou pragmatique (elle fonde une axiologie qui rend possible une action efficace d’ordre politique, morale ou éthique au sein du monde social), enfin un moment apologétique (elle justifie la situation sociale, les actions ou les projets politiques d’un groupement social particulier). Sur la base de cette définition, l’article établit que le néolibéralisme satisfait à ces trois conditions et qu’il constitue bien ainsi une idéologie, aujourd’hui non seulement dominante mais même sans doute unique au sein du champ politique"

1. Introduction

2. Retour sur le concept d’idéologie

3. La cohérence de la vision néolibérale du monde

4. L’efficacité politique du néolibéralisme

5. Néolibéralisme, transnationalisation et hégémonie du capital financier

6. Conclusion

De Boris Aubligine

Le Parlement européen demande (un peu, mais pas trop) l’avis des citoyens de l'Union sur l'agricultu

 

 

EN INDE, LA VIOLENCE POLICIEREREPOND AUX INQUIETUDES DU PEUPLE A L'EGARD DU NUCLEAIRE.

Permettez mon cynisme grinçant mais c'est formidable que l'on nous impose autant de contraintes pour notre bien : pas de débat, pas d'alternatives, pas de droit de manifester sans répression. Heu... pardon, en France une chaîne humaine that's possible, mais bloquer un convoi de déchets radioactifs, là faut pas déconner quand même. C'est la différence entre jouer à la marelle et interrompre le fonctionnement de l'Empire.

Oui, j'ai d'autres nouvelles et même des bonnes à vous annoncer, le monde ne s'excitera jamais sans nous donner autant de belles choses que de malheurs. Alors ravigotez les coeurs, vous avez la chance d'être là, vivants, libres.
...

Et respirons le bon air... le bon air... le bon air.... qui n'a pas de prix. Désolés pour les citadins, je vis dans les Cévennes, c'est mon luxe bien que les centrales ne soient pas loin... le bon air... le charbon serait pire oui. Mais éteindre les lumières la nuit serait pas mal non plus comme tout plein de choses à faire. Si bien qu'on en relancerait l'économie ! ... le bon air... le bon air... le bon air...

Démos-cratie...
Afficher la suite

Police violence on peaceful protesters in Koodankulam - Detailed Updates (September 11, 2012)

 En appelant à un rassemblement pour le "vrai travail" le 1er mai, Nicolas Sarkozy a, volontairement ou non, repris à son compte le vocabulaire pétainiste. Et il marque ainsi une volonté claire de s'attaquer aux syndicats.

 

30.04.2012

Etre dans le vrai… ou pas.

En appelant à un rassemblement pour le "vrai travail" le 1er mai, Nicolas Sarkozy a, volontairement ou non, repris à son compte le vocabulaire pétainiste. Et il marque ainsi une volonté claire de s'attaquer aux syndicats.

 

Dessin de Clou paru dans La Libre Belgique

 

Un ouragan de réaction

La Convention républicaine, qui doit désigner Mitt Romney comme candidat du parti pour la présidentielle, s'est ouverte ce 28 août avec vingt-quatre heures de retard, pour cause de tempête Isaac.

Suite aux propos du républicain Todd Akin sur le fait qu'un "véritable viol" n'entraînait pas de grossesse, et à la réaffirmation par le Parti, dominé par son aile la plus conservatrice, qu'il convient d'interdire l'interruption de grossesse dans tous les cas, l'avortement fait figure de grand invité de la convention.

Dessin de Cagle

une photo de Urtikan.net.

 

INDIANA • Non aux syndicats !

Antisyndicaliste convaincu, le gouverneur républicain de l'Indiana, Mitch Daniels, aimerait voir disparaître tous les syndicats du secteur public. Et il compte sur Mitt Romney pour s'attaquer à la question du droit des travailleurs à s'organiser. The Inquisitr |

 

Les syndicats doivent-ils exister ? Selon le gouverneur républicain de l'Indiana, Mitch Daniels, la réponse est ferme : c'est non. Lors d'une interview télévisée dans l'émission d'actualité Fox News Sunday, le gouverneur a déclaré que les syndicats étaient injustes, et que nous nous porterions pour ainsi dire mieux en leur absence.

 

Le gouverneur de l'Indiana estime que l'administration fonctionnerait mieux si elle n'était pas entravée par les syndicats du secteur public. "Le fait que l'administration constitue son propre groupe d'intérêt pose un problème fondamental, a-t-il expliqué à Chris Wallace, qui l'interrogeait. Finalement, il n'y a pas vraiment de négociations dans ces situations, car l'administration est à la fois juge et partie."

 

Lorsqu'on lui demande s'il souhaiterait voir ou non un pieu planté dans le cœur des syndicats du secteur public, Daniels répond : "Je pense que le gouvernement fonctionne mieux sans eux, vraiment." Et ajoute : "Ce n'est pas pour rien que les défenseurs du travail [...] ont toujours dit que le syndicalisme n'avait pas sa place dans la fonction publique, que c'était une liberté nécessaire, et ça l'est dans le secteur privé, mais que c'est une mauvaise idée dans le secteur public."

 



Dix jours après l'arrestation du majordome du pape, de nouvelles fuites de documents confidentiels du Vatican sont apparues dans la presse italienne. Elles montrent que le majordome n'était pas le seul à fournir des documents à la presse italienne, d'autres "taupes" ayant rompu le serment de confidentialité auquel sont tenus ceux qui travaillent dans l'administration du Vatican.La culture du secret qui règne au Vatican a contribué, ces dernières années, à masquer des affaires de pédophilie. Elle a aussi alimenté des rumeurs sur des montages financiers suspects ou sur des scandales de blanchiment d'argent sale.
 

04.06.2012

Sur le journal : Vatileaks : complots, intrigues, suspicion de meurtre, blanchiment d'argent.
Le pape : "Dieu merci, il n'est pas question de pédophilie !"

 

"Ok, je vais vous laisser une dernière chance !" Sur la valise: "Grèce". Dessin de Tom, Pays-Bas.

19.06.2012

Retenez-moi ou je fais un malheur !

"Ok, je vais vous laisser une dernière chance !" Sur la valise: "Grèce". Dessin de Tom, Pays-Bas.

 

Dessin de Tom

 

Les élections se déroulent ce 4 septembre au Québec - elles ont été organisées de façon anticipées dans la foulée du "printemps érable", qui a secoué la province au printemps dernier. Parmi les électeurs dessinés par André-Philippe Côté, on reconnaît notamment 'anarchopanda' et 'banane rebelle', deux remarquables manifestants du printemps érable - tous deux portent le carré rouge qu'arboraient tous les opposants à l'augmentation des frais de scolarité. Et une ribabmbelle de citoyens qui illustrent la diversité québécoise.Quant à l'ours à casquette, c'est Badaboum, la mascotte d'un club de hockey (les Nordiques de Québec) qui a quitté la ville de Québec en 1995 et que tout le monde souhaite voir revenir - sujet d'importance !

Le Québec aux urnes

Les élections se déroulent ce 4 septembre au Québec - elles ont été organisées de façon anticipées dans la foulée du "printemps érable", qui a secoué la province au printemps dernier.
Parmi les électeurs dessinés par André-Philippe Côté, on reconnaît notamment 'anarchopanda' et 'banane rebelle', deux remarquables manifestants du printemps érable - tous deux portent le carré rouge qu'arboraient tous les opposants à l'augmentation des frais de scolarité. Et une ribabmbelle de citoyens qui illustrent la diversité québécoise.


Quant à l'ours à casquette, c'est Badaboum, la mascotte d'un club de hockey (les Nordiques de Québec) qui a quitté la ville de Québec en 1995 et que tout le monde souhaite voir revenir - sujet d'importance !

 

Dessin de Côté paru dans Le Soleil

 

Après l'échec de la mission d'observateurs envoyés par la Ligue arabe au début de l'année, après l'échec de Kofi Annan, mandaté par l'ONU et la Ligue arabe pour trouver une issue à la guerre en Syrie, le diplomate algérien Lakhdar Brahimi, nouveau médiateur de l'ONU, estime lui-même sa mission "quasi-impossible". Il devrait se rendre à Damas dans les jours prochains.
 

Lakhdar Brahimi.

05.09.2012

Un feuilleton tragique

Après l'échec de la mission d'observateurs envoyés par la Ligue arabe au début de l'année, après l'échec de Kofi Annan, mandaté par l'ONU et la Ligue arabe pour trouver une issue à la guerre en Syrie, le diplomate algérien Lakhdar Brahimi, nouveau médiateur de l'ONU, estime lui-même sa mission "quasi-impossible". Il devrait se rendre à Damas dans les jours prochains.

 

Dessin de Haddad paru dans Al-Hayat

 

 

Un nouvel air
 

03.09.2012

Cri de ralliement 2008. Répétez après moi : "Oui nous pouvons !"
Cri de ralliement 2012. Répétez après moi : "Nous avons fait de notre mieux eu égard à la situation économique d'une précarité jamais vue !"

 

Un nouvel air

 

Dessin de Kal paru dans The Economist

 

 

 
une photo de Emma Nuelle.
 
Selon la société Sovalco, établie à Sion (canton du Valais), un couple de Français avec une fortune de 20 millions CHF (16 M euros) et des revenus de 900.000 CHF (750.000 euros) ne paierait que 48.466 CHF (40.400 euros) d'impôts en Suisse, contre une estimation de 600.000 CHF (500.000 euros) en France, soit dix fois moins."

Champion, Draghi !

En annonçant un nouveau programme de rachats illimités d'obligations de pays en difficultés de la zone euro, Mario Draghi, président de la Banque centrale européenne, apparaît comme un sauveur.

 

Dessin de Burki paru dans 24 Heures

La Convention républicaine, qui doit désigner Mitt Romney comme candidat du parti pour la présidentielle, s'est ouverte ce 28 août avec vingt-quatre heures de retard, pour cause de tempête Isaac.Suite aux propos du républicain Todd Akin sur le fait qu'un "véritable viol" n'entraînait pas de grossesse, et à la réaffirmation par le Parti, dominé par son aile la plus conservatrice, qu'il convient d'interdire l'interruption de grossesse dans tous les cas, l'avortement fait figure de grand invité de la convention.
 
 la photo de Mutien.
Qui sont les créanciers de la dette publique française ? | Blog de l'An 01 SUR LE « COÛT » DU TRAVAIL… et la « COMPETITIVITE »…
par Jean LEVY

L’offensive patronale sur la nécessaire augmentation de la « compétitivité » des entreprises se développe à travers l’ensemble de la sphère idéologique du Capital.

Tout.e l’armada des économistes distingués, des journalistes aux ordres, des hommes politiques de droite comme de gauche, se répand comme un ….sur les ondes comme à la télé et dans les journaux liés aux banques et à la grande industrie.

D’abord, ces experts et ces plumitifs utilisent le vocabulaire de « politiquement correct ». Pour eux, les patrons deviennent des « entrepreneurs ». On se les représente ainsi « en bleu de chauffe », les mains dans le cambouis.

Imaginez un instant que ces messieurs (et ces dames) qui nous intoxiquent à longueur de journées, utilisent le mot « patrons » au lieu « d’entrepreneurs », l’imaginaire populaire se les représenterait en « tôliers », responsables de leurs déplorables conditions d’existence, de leurs basses rémunérations, des horaires impossible, de l’inquisition permanente dont ils sont l’objet.
Ainsi, on apprend que « le coût du travail » est trop élevé (le mot « salaire » est prohibé), , les « charges sociales, trop hautes », que la rigidité du Code du Travail interdit aux « entreprises » d’adapter les horaires, les « charges sociales, trop lourdes », que « cela pèse sur la productivité », et partant, porte préjudice à « notre industrie » menacée d’asphyxie, dans le cadre d’une économie ouverte à tous vents.

Il s’agit, pour le patronat, de jeter le trouble parmi les salariés, désignés du doigt, comme responsables de la crise.
En fait, ce langage, lorsqu’il émane du Medef, fait partie de la lutte idéologique menée depuis toujours par les patrons contre les acquis sociaux.

Cela s’appelle la « lutte de classes ».
Ce qui est choquant, c’est que le gouvernement « socialiste », François Hollande en tête, tient le même langage. Ce n’est pas un scoop !

Mais, faut-il le rappeler, le PSa accédé au pouvoir du fait que la majorité des électeurs (des « votants », pour être plu précis), a signifié son congé à l’équipe précédente pour « changer de politique », pas pour être, soit disant « moins pire ».

Or, c’est l’essentiel, « socialistes » et UMP sont sur la même ligne européenne, pour une intégration supranationale accrue. Les uns comme les autres sont des partisans enthousiastes de «la concurrence libre et non faussée . Cela veut dire que leur orientation économique s’identifie à celle des « patrons » (des « entrepreneurs », devait-on dire).

Ce n’est donc pas une « trahison » (de quoi ?), mais une approche de la situation, proche de celle du Medef.
Certes, exprimer publiquement cette réalité n’est pas « porteur » au moment des élections.

Encore que des millions de Français ne sont pas dupes : ils ont voté Hollande pour chasser Sarkozy, sans illusion aucune.

Mais, ne nous voilons pas la face, il reste à convaincre salariés et retraités que c’est l’Union européennequi INTERDIT tout changement politique et social en France.

Il faut dire et répéter sans cesse pour convaincre, qu’une LIBÉRATION SOCIALE est inséparable d’une LIBÉRATION NATIONALE

Dommage, et le mot est faible, que la direction de la CGT ne partage pas cette orientation
et se limite à "mobiliser" pour la manif' du 9 octobre sur les orientions européennes de la
CES.
Ce n'est pas à terme, un gage de succès dans la lutte de classe décisive qui s'engage entre "salariat" et "patronat" 

Ces fonds qui ont fait des profits sur la Grèce

Par Isabelle Couet | 20/12 | 07:00

Un « hedge fund » a gagné 500 millions de dollars sur la Grèce.
Les spéculateurs ont néanmoins été plutôt perdants dans la crise.

Ces fonds qui ont fait des profits sur la Grèce
 
 


25/12/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 32 autres membres